village sauviac

Présentation générale

Situé au sud du canton de Mirande, dans l’ancien comté d’Astarac, Sauviac se trouve à 15 km du chef-lieu de canton de l’arrondissement.  L’étymologie de  Sauviac est d’origine Gallo romaine : « Salvinianu(m) », le domaine de Salvius. Sa population est de 118 habitants en 2008 et elle a une superficie de 648 ha. Sa fête patronale a lieu le deuxième weekend du mois d’octobre.

 

Description géographique et historique

Sauviac est implantée entre la Petite Baïses et la Baïsole (affluent de la Grande Baïse) qui servent de limites communales est et ouest. Son altitude varie de 194 m en fond de vallée (boulbènes) à 285 m (sols argilo-calcaires). L’important réseau de chemins est accessible par deux grands axes nord-sud, la D2 (route de Galan) et la route de Montaut en crête. Outre les deux rivières citées, les cours d’eau se résument à de modestes ruisseaux, affluents plus ou moins intermittents. On trouve également quelques lacs d’irrigation pour la culture du maïs.

Sauviac était au Moyen Age le siège d’un important archiprêtré, qui faisait partie au XIIIème siècle de l’archidiaconé d’Astarac « Cita Ercium ». En 1265, la dîme de l’église Sainte Marie est partagée entre l’archevêque et Guillem de Sauviac.  Il existait près de la forteresse des sires de sauviac une autre église dédiée à Saint-Jean en 1265, dont la dîme était partagée entre l’archevêque et l’abbé de Berdoues.

Les sires de la Rue de sauviac existaient encore au XVIIIème siècle. Ils prenaient alors le titre de barons et après la révolution de marquis de Sauviac. D’après un document conservé à la mairie, leurs armes étaient : « écartelées au 1 et 4 d’or au lion de gueules ; au 2 et 3 de gueules au globe d’argent ; en chef d’azur à trois étaies d’argent ».

 

Activités économiques et culturelles

L’agriculture reste encore l’activité dominante dans la commune : 15 exploitants sont recensés, dont 6 céréaliers, 2 céréaliers éleveurs, 5 céréaliers aviculteurs, un éleveur, un producteur bio. Le secteur artisanal  et industriel est représenté par un maçon, un garage diéséliste (garage Niolet), une entreprise de battage et un entreprise d’entretien des espaces verts.

Une salle des fêtes (comité des fêtes), une société de chasse et une chorale assurent l’animation communale.

 

Patrimoine

L’Eglise Saint-Pierre : Restituée au monastère Saint-Orens d’Auch en 1258, elle a été reconstruite à la fin de la période gothique (XVème ou XVIème siècle)/ En 1672, elle portait encore une dédicace à l’Assomption de Notre Dame, dont on ne sait pour quelle raison elle est passée ensuite à Saint-Pierre. Cet édifice en pierre de taille, à collatéral  nord et chapelle sud, est doté d’un chevet polygonal contreforté et d’un portail sud à auvent, d’une double sacristie ainsi que d’un clocher-tour du XIXème siècle. La décoration intérieure se concentre sur les culs de lampe et les clefs qui supportent les voûtes d’ogives couvrant l’édifice : motifs végétaux (vigne, chêne), animaux, visages, anges en prière, tiare papale … Le mobilier ancien se réduit aux fonts baptismaux et au bénitier. Le reste a été aménagé au cours du XIXème siècle, notamment les vitraux offerts par les notables de la commune (les Mendousse, Lartet …). Détail orignal, la chaire à prêcher aujourd’hui déplacée était accessible depuis la sacristie par un escalier aménagé dans le mur.

De l’ancienne forteresse romane des sires de Sauviac, il reste une importante motte castrale en terre surplombant la vallée de la Baïsole, ainsi que divers aménagements sur la colline : chemins, fossiles, talus aménagées … La ferme voisine, au lieu dit « Le Château », est implantée sur une plate forme  talutée. Elle a succédé à un autre château, postérieur à la motte.

 

Patrimoine Vernaculaire : Un intéressant puits communal bâti est conservé et restauré à 100 m au sud de l’église. La mairie-école est datée de 1790 (ancienne ferme). Plusieurs croix de carrefour méritent également un coup d’œil, notamment la croix voisine de l’église (XIXème siècle, motif de Sacré-Cœur), qui utilise un fût de colonne en marbre blanc d’origine peut être antique.

 

Stéphane ABADIE

M. le maire : Patrick Ducombs

Coordonnées de la commune :
Téléphone : 05.62.67.08.81 (Fax : idem)
E-mail : mairie.sauviac@wanadoo.fr

Permanences :

Mercredi 18h à 20h
Samedi de 9h à 12h